Vous êtes ici : Ignorer les liens de navigationAccueil > Services > Ingénierie financière

Ingénierie financière

 

Travaillant à l’export depuis de nombreuses années, FERRY CAPITAIN est familiarisée avec les moyens de paiement internationaux et est capable de proposer, selon les besoins de ses clients, différents modes de financement :

 

L’entreprise peut étudier avec ses clients les solutions les plus adaptées à la situation.

 

Si vous souhaitez posez une question ou demander des informations complémentaires sur ce thème, n’hésitez pas à contacter notre spécialiste : celine.pierne@ferrycapitain.fr.

 

LE FORFAITING :

Technique de financement de l’exportation qui consiste, pour un exportateur, à vendre à un forfaiteur au comptant et sans recours de ce dernier contre le vendeur (contrairement à l’escompte classique sauf bonne fin) une créance export faisant l’objet d’un délai de paiement. Généralement, cette créance est garantie par une banque de premier plan acceptée par le forfaiteur. La garantie prendra la forme d’un aval sur un effet, un crédit documentaire ou une garantie bancaire. Les durées de financement s’échelonnent de six mois à cinq ans. Le montant minimum de la transaction est en général de 76 000 Euros.

 

LE CREDIT CLIENT-ACHETEUR :

Technique de financement de l’exportation, en général à hauteur de 85% du montant du contrat, sur une durée minimum habituellement de 2 ans. Le crédit est accordé par une banque à un acheteur étranger (ou à un emprunteur agissant pour le compte de l'acheteur) ayant conclu un contrat commercial avec un exportateur. L'exportateur est payé au fur et à mesure de la réalisation de ses prestations. Le crédit acheteur réglementé bénéficie, en général, de la garantie d'agences de crédit export agissant pour le compte de l'état (en France la COFACE) . Il est soumis aux règles du Consensus de l'OCDE qui définissent les modalités de sa mise en place (origine des prestations, acompte, taux d'intérêt,  durée de remboursement du crédit…).

 

LE CREDIT DOCUMENTAIRE :

Engagement conditionnel de paiement donné par une banque. Plus précisément, c’est un engagement écrit pris par une banque (banque émettrice) et remis au vendeur (bénéficiaire) à la demande et conformément aux instructions de l’acheteur (donneur d’ordre) d’opérer ou de faire opérer un règlement, soit en effectuant un paiement, soit en acceptant ou en négociant des effets de commerce jusqu’à concurrence d’un montant spécifié et sur présentation de documents prescrits.

 

LA LETTRE DE CREDIT STANDBY :

Lettre de crédit aux termes de laquelle la banque émettrice s’engage à payer le bénéficiaire sur présentation de documents attestant que le donneur d’ordre n’a pas respecté ses obligations contractuelles. Elle est soumise aux règles et usances uniformes et relatives aux crédits documentaires.